Mairie
51370 St Brice-Courcelles
Tél. 03 26 09 07 65
Fax : 03 26 09 72 88
accueil@st-brice-courcelles.fr
mardi 31 Mar Inconnu °C


spacer

spacer


Villes et villages fleuris RMS Conseil Général de la Marne Service Public
Accueil > Se déplacer > RESTEZ CHEZ VOUS

Confinement

Saint Brice Courcelles suit les instructions nationales et met en place l’ensemble des mesures nécessaires afin de garantir la sécurité de ses habitants face à l’épidémie de COVID-19.
Un dispositif de confinement est ainsi mis en place et doit être scrupuleusement respecté par tous. Les déplacements sont interdits sauf les cas suivants et à condition d’être munis d’une attestation pour :
Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux, dûment justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement. (le 23 mars, le Premier Ministre a précisé que cette sortie était limitée à une heure par jour, dans un rayon de 1 km autour du domicile et une seule fois)

Néanmoins, certaines zones sont désormais d’accès interdit depuis le 20 mars 2020 comme les parcs, les berges, les aires de jeux et les terrains de jeux urbains.

PDF - 561.4 ko

A chaque déplacement, il faut se munir d’une attestation de déplacement dûment remplie, datée, en indiquant l’heure de sortie (s’il s’agit d’une sortie liée à l’activité physique) et signée ainsi que d’une pièce d’identité.

PDF - 134.4 ko

Pour les déplacements professionnels, c’est à l’employeur de remplir l’attestation ci-dessous :

PDF - 221.5 ko

Les infractions à la règle seront sanctionnées d’une amende de 135 euros. En cas de récidive, l’amende sera portée à 1500 euros. En cas de quatre violations du confinement dans les 30 jours, le contrevenant s’expose à 3 700 euros d’amende et 6 mois de prison au maximum